MUSIQUE :

Partagez

Protéger les berges du Saint-Laurent est urgent, s’entendent les intervenants

23 novembre 2022 | Par Sylvain Rochon

ÉrosionBerges

Le député de Pierre-Boucher—Les Patriotes—Verchères et porte-parole du Bloc Québécois en matière de transport, d’infrastructure et de collectivités, Xavier Barsalou-Duval, et la présidente du Comité pour la protection des berges du Saint-Laurent, Micheline Lagarde, soulignent la fin des audiences du Comité permanent des Transports, de l’Infrastructure et des Collectivités dans son étude sur l’impact de la navigation commerciale sur l’érosion des berges.

« Les nombreux témoins que nous avons reçus au comité étaient unanimes : il y a urgence d’agir pour protéger nos rives de l’érosion qui prend des proportions de plus en plus inquiétantes, soutient Xavier Barsalou-Duval.  Le Comité de protection des berges du Saint-Laurent, les chercheurs tout comme les municipalités, ont martelé tour à tour qu’il était de la responsabilité du gouvernement fédéral de protéger les berges qui sont exposées à la navigation commerciale » ajoute le député.

« Les membres du Comité ont reçu un message clair de la part des scientifiques, poursuit Micheline Lagarde. L’érosion dont la navigation commerciale est largement responsable doit faire l’objet d’un plan d’intervention et de mitigation» plaide-t-elle.

La portion de l’étude portant sur les témoignages étant maintenant terminée, les analystes se baseront maintenant sur ceux-ci ainsi que sur les recommandations fournies par les partis politiques afin de procéder à la rédaction du rapport. Le rapport préliminaire produit par les analystes devra ensuite faire l’objet de discussions entre les membres du Comité avant d’être déposé à la Chambre des communes. Les intéressés peuvent toutefois encore procéder au dépôt d’un mémoire d’ici à la période des fêtes.

Retour
MENU