MUSIQUE :

Partagez

L’artiste Daniel Hertel-Cournoyer fait valoir son droit d’être servi en français

26 janvier 2022 | Par Sylvain Rochon

DanielHertelCournoyer

Le peintre et photographe sorelois Daniel Hertel-Cournoyer voit le Commissaire aux langues officielles accueillir favorablement  une plainte qu’il lui a formulée.  L’artiste qui tient La Galerie du Parc Royal, rue George à Sorel-Tracy, lui a écrit estimant que son droit de communiquer en français avait été bafoué par un agent de la Maison du Canada à Londres.   L’enquêteur du bureau du Commissaire aux langues officielles lui donne raison établissant qu’il aurait en effet dû être servi en français. « Les communications du Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni avec le public canadien, incluant les courriels, doivent être disponibles dans la langue officielle du choix du destinataire » écrit-il.  Rappelé à l’ordre, le Haut-commissariat du Canada au Royaume-Uni a fait amende honorable. Un rappel concernant les obligations linguistiques sera inclus au message d’information envoyé à ses employés toutes les deux semaines. Avant cette plainte, l’institution envoyait aux employés des courriels de rappel de leurs obligations deux fois par année.

Retour
MENU