MUSIQUE :

Partagez

BAC obligatoire : Les cégeps exaspérés par la demande de l’Ordre des infirmières et infirmiers

22 septembre 2021 | Par Sylvain Rochon

SoinsInfirmiersCegep1

Exaspérés par les tentatives répétées de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec visant à rendre le baccalauréat obligatoire pour exercer la profession, les membres de la coalition pour le maintien du DEC qualifiant en soins infirmiers réclament aujourd’hui que la ministre de l’Enseignement supérieur et le ministre de la Santé et des Services sociaux mettent un terme à cette remise en question qui perdure depuis 20 ans. Ils réclament également que le ministère de l’Enseignement supérieur entreprenne dans les plus brefs délais la révision du programme Soins infirmiers offert dans 46 des 48 cégeps au Québec. Cette demande maintes fois formulée par le réseau collégial public n’a toujours pas connu de suites.

Alors que les besoins en matière de personnel infirmier n’ont jamais été aussi criants dans le réseau de la santé et des services sociaux, et que des pénuries de main-d’œuvre font planer la menace de bris de services partout au Québec, dans un contexte de crise sanitaire mondiale, les membres de la coalition estiment qu’il est irresponsable de la part de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec  de laisser entendre à la population que les personnes diplômées du DEC en Soins infirmiers n’ont pas les compétences nécessaires pour exercer la profession, d’autant plus que les milieux de travail se disent satisfaits de la formation de ces infirmières et infirmiers.

Les états généraux du printemps dernier organisés par l’Ordre n’avaient pour but que de déboucher sur des conclusions écrites dès le départ et qui militaient toutes en faveur du baccalauréat obligatoire. S’ils se sont prêtés à l’exercice, les acteurs du collégial déclarent n’avoir jamais été dupes du véritable objectif de cet exercice.

Retour
MENU