MUSIQUE :

Partagez

Rio Tinto Fer et Titane annonce une usine de scandium à Sorel-Tracy

14 janvier 2021 | Par Sylvain Rochon

RioTintoFerEtTitane

Rio Tinto deviendra le premier producteur d’oxyde de scandium de haute qualité en Amérique du Nord grâce à une nouvelle usine de démonstration à l’échelle commerciale dont la construction est en cours au complexe métallurgique de Rio Tinto Fer et Titane à Sorel-Tracy. Cette usine créera une dizaine d’emplois. Rio Tinto Fer et Titane prévoit commencer la production commerciale d’oxyde de scandium au deuxième trimestre de 2021. Grâce à ses activités de classe mondiale dans le domaine de l’aluminium, l’entreprise est également bien placée pour produire des alliages aluminium-scandium répondant aux besoins de ses clients.

Rio Tinto investira 6 millions de dollars américains pour la construction d’un premier module dans l’usine, avec une capacité de production initiale de trois tonnes d’oxyde de scandium par an, représentant environ 20 % du marché mondial actuel.  Elle a mis au point un procédé innovant qu’elle a éprouvé à l’échelle pilote pour extraire de l’oxyde de scandium de haute pureté à partir des sous-produits générés lors de la production de dioxyde de titane, et ce sans qu’il soit nécessaire d’extraire davantage de minerai à sa mine d’ilménite de Havre-Saint-Pierre, au Québec. L’oxyde de scandium est utilisé pour améliorer les performances des piles à combustible à oxyde solide, qui sont utilisées comme source d’énergie pour les centres de données et les hôpitaux, ainsi que dans des produits de niche tels que les lasers et l’éclairage des stades ou des studios. Il est également utilisé pour produire des alliages mères aluminium-scandium à haute performance pour l’industrie aérospatiale, la défense et l’impression 3D. Le directeur exécutif de Rio Tinto Iron and Titanium, Stéphane Leblanc :

Le gouvernement du Québec contribuera au projet à hauteur d’environ 650 000 dollars américains dans le cadre du Plan québécois pour la valorisation des minéraux critiques et stratégiques. La nouvelle usine aura la capacité d’ajouter d’autres modules en fonction de la demande du marché. Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles, Jonatan Julien :

Le député de Richelieu, Jean-Bernard Émond, se réjouit de l’aide financière de son gouvernement à cette usine innovante.

Retour

MENU