MUSIQUE :

Partagez

Des nouvelles d’Antoine Laporte

30 août 2018 | Par Équipe CJSO

AntoineLaporte2

À la conquête de Paris

Récipiendaire du 3e prix de la 107 édition du célèbre Prix d’Europe, en 2018, le pianiste Antoine Laporte présentera son récital préparatoire au Conservatoire de musique de Val-d’Or, le 9 septembre. Ce concert vise à préparer son audition de doctorat pour le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, une école quasi inatteignable.

Lors de son spectacle du 9 septembre prochain, le pianiste, concertiste et soliste originaire de Sorel-Tracy jouera un récital d’une heure inspiré de son projet de recherche sur la vie et l’œuvre du compositeur et chef d’orchestre Gabriel Pierné. Le concert sera suivi d’une causerie avec l’artiste.

Inspiré par Pierné

«C’est lors d’une recherche de répertoire que j’ai découvert une œuvre de Pierné, soit l’Étude de concert op. 13. Mes recherches m’ont mené à Wavre en Belgique à l’été 2015 grâce à une bourse de perfectionnement offerte par la Fondation du Conservatoire. J’ai peaufiné le répertoire piernéen avec la pianiste et pédagogue Diane Andersen. Celle-ci a enregistré l’intégral des œuvres pour piano du compositeur il y a près de 40 ans, explique Antoine Laporte, détenteur d’une Maîtrise en musique couronnée du Prix en piano du Conservatoire de musique de Montréal.

«Mon projet de recherche sur Gabriel Pierné (1863-1937) a attiré l’attention de membres du jury lors du dépôt de ma candidature au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris, en mai dernier. J’ai reçu une lettre comme quoi mon dossier avait été retenu. On m’a invité à auditionner à Paris le 26 septembre», ajoute celui reconnu pour l’intériorité de ses interprétations, sa technique impressionnante, ses qualités expressives et son jeu sensible.

Le pianiste Antoine Laporte proposera des œuvres de Pierné, mais également de Frédéric Chopin et de César Franck. «Le programme reflète l’évolution du langage musical chez Pierné. Il  met également en lumière ses influences, dont Franck qu’il a eu comme professeur d’orgue et d’improvisation et Chopin en tant que maître du piano», mentionne-t-il.

Un parcours déjà étoffé de succès 

Lauréat du deuxième Prix au concours international de piano Bradshaw & Buono à New York,   Antoine Laporte s’est également mérité un troisième prix au Festival-Concours de Pierre-De-Saurel. En 2017, il a été reçu au Jinji Lake International Piano Competition à Suzhou en Chine et a été demi-finaliste au 67th Wideman International Piano Competition en Louisiane (É.-U.).

Comme concertiste, Antoine compte parmi ses prestations importantes un récital dans la série Les dimanches en musique au chalet du Mont-Royal, une prestation dans la Weill Recital Hall du Carnegie Hall, un concert-prélude au Festival Orford, une prestation à la Koerner Hall du Royal Conservatory of music à Toronto et un récital dans la série « Jeune relève » aux Concerts Lachine.  Il s’est produit comme soliste avec l’orchestre symphonique de Longueuil sous la baguette du maestro Marc David et le Cathedral Bluffs Symphony Orchestra de Toronto sous la baguette du maestro Norman Reintamm.

Antoine a reçu des cours de maître de grands pianistes tels que Louis Lortie, Leon Fleisher, Michel Béroff, Nicolai Lugansky, Robert McDonald, Ronan O’Hora, John Perry et Anton Nel.       Il a participé à des académies d’été au Canada; l’académie Orford et l’académie du Domaine Forget, et à l’étranger; le Beethoven Bootcamp à l’Académie royale de musique d’Irlande à Dublin, l’École de musique Adamant (Vermont, É.-U.), un stage de perfectionnement à         Bonneuil-Matours (France) avec Jean-Paul Sevilla et la 19e semaine internationale de piano de Wavre (Belgique), sous la direction de Diane Andersen afin de poursuivre des recherches sur le compositeur français Gabriel Pierné.

Antoine Laporte détient maîtrise en musique couronnée du prix en piano du Conservatoire de musique de Montréal. Il a compté parmi ses professeurs Richard Raymond et Suzanne Goyette. En mai 2018, il a complété un diplôme d’artiste avec une bourse complète d’étude à l’École Glenn Gould du Royal Conservatory of Music à Toronto dans la classe du célèbre     pianiste et pédagogue John O’Conor.

Ne reste plus qu’à espérer qu’il lui fasse un concert supplémentaire pour se préparer convenablement et que celui-ci prenne place dans sa ville natale!

Retour
MENU