MUSIQUE :

Partagez

DPJ : Une année marquée par la pandémie et une hausse des signalements

25 septembre 2020 | Par Sylvain Rochon

BilanDPJ

La directrice de la Protection de la jeunesse en Montérégie, Josée Morneau, a présenté, hier matin,  son bilan annuel.  Ce bilan est marqué par une hausse des signalements et des drames familiaux.  Il y a eu, sur le territoire de Pierre-De Saurel, en 2019-2020, 871 signalements comparativement à 689 l’année précédente.  302 ont été retenus soit 34,7 %.    On a retenu, dans Pierre-De Saurel, en 2019-2020, un signalement pour abandon, 68 pour abus physique, 7 pour risque sérieux d’abus physique, 22 pour abus sexuel, 12 pour risque d’abus sexuel, 52 pour mauvais traitement psychologique, 72 pour négligence, 31 pour risque de négligence et 37  pour troubles de comportement sérieux.  Les signalements traités sont parvenus, à 32 %, des employés des différents organismes, à 23 %, du milieu policier, à 20 %, des milieux scolaire  et de garde,  à 16 %, du milieu familial et à 10 %, de la communauté. Ce qui saute aux yeux quand on est à Sorel, notait, hier,  la directrice de la DPJ Montérégie, Josée Morneau, c’est la complémentarité des partenaires et la force du réseau.

Retour
MENU