MUSIQUE :

Partagez

Le sorelois Jérôme Frappier est nommé juge de la Cour supérieure du Québec

6 avril 2018 | Par Katy Desrosiers

cour supérieure du québec

Le sorelois Jérôme Frappier, associé du cabinet Frappier, Crevier Trempe, a été nommé juge de la Cour supérieure du Québec pour le district de Montréal.

L’annonce a été faite au cours des derniers jours par l’honorable Jody Wilson-Raybould, ministre de la Justice et procureur général du Canada.

Monsieur le juge Jérôme Frappier a effectué ses études à l’Université de Sherbrooke. Son désir de travailler dans plusieurs domaines du droit comme le droit civil, commercial, administratif, matrimonial, criminel et pénal, l’ont amené à travailler à l’extérieur d’un grand centre, et à mettre sur pied le cabinet Gauthier & Frappier en 1995, devenu aujourd’hui le cabinet Frappier, Crevier, Trempe.

Au cours de sa carrière, il a souvent plaidé devant toutes les chambres de la Cour du Québec et de la Cour supérieure, ainsi que devant la Cour d’appel. Il affectionne les modes alternatifs de résolutions de conflits. De plus, il a été président du conseil arbitral en matière d’assurance-emploi entre 1997 et 2003.

Il a été également administrateur dans des organismes communautaire d’ici, tel que Centraide, la Fondation des Amis de la bonne entente, la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel et Azimut diffusion. Il est membre de l’Association du Barreau canadien et fait partie du Comité égalité, qui sensibilise les membres de la profession juridique aux questions d’égalité et qui suggère des moyens pour éliminer la discrimination, qu’elle soit basée sur le sexe, l’orientation sexuelle, la race, l’origine ethnique, la langue, l’âge ou une incapacité.

David E. Platts, associé au cabinet McCarthy Tétrault, a aussi été nommé juge de la Cour supérieure du Québec pour le district de Montréal.

 

Retour
MENU