MUSIQUE :

Partagez

Sorel-Tracy veut une étude sur les enjeux liés à l’amélioration du réseau routier

12 février 2018 | Par Katy Desrosiers

rencontre analyse réseau routier Serge Péloquin Sorel-Tracy 1

La Ville de Sorel-Tracy demande au Ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports une étude de circulation qui représente une analyse exhaustive de tous les enjeux reliés à l’amélioration du réseau routier.

Plusieurs chantiers d’envergure débuteront au cours des prochains mois soit l’aménagement du Complexe portuaire de Sorel-Tracy sur les anciens terrains de la centrale thermique, le prolongement du port de Montréal à Contrecœur et les travaux au pont-tunnel Louis-Hippolyte-Lafontaine. Tous ces projets amèneront une augmentation du transport routier dans la région.

Une demande officielle a été cheminée suite à une rencontre réunissant le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, la conseillère Dominique Ouellet, des professionnels du Service de la planification et du développement urbain et le directeur de la Direction de la Montérégie au MTQ, Alain-Marc Dubé.

M. Péloquin affirme que la ville veut avoir une vision globale du développement routier et pour cette raison, a créé un comité technique, avec des élus et des professionnels à l’interne pour faire face aux nouveaux défis de circulation. Il ajoute que l’augmentation du nombre de camions circulant sur les routes de la région constitue une préoccupation importante en matière de sécurité.

Avec cette analyse, le maire croit qu’il sera possible de dégager des solutions pour augmenter la fluidité de la circulation, en maintenant la sécurité routière dans l’axe de l’autoroute 30 vers l’est (ouest-est) ou avec la construction d’un pont entre Lanoraie et Sorel-Tracy (nord-sud).

Il ajoute que le déploiement du réseau routier devra se concrétiser par l’amélioration de plusieurs voies d’accès, comme la construction d’une route à deux voies, partant du boulevard Poliquin jusqu’à la route 122, sur environ 22 km. Le tracé de la route est déjà existant. Cette solution remplacerait le plan d’élargissement du boulevard Fiset. Le maire explique que le réaménagement de l’aire d’attente du traversier est un exemple de solution au problème de congestion au centre-ville.

Comme autre projet, on cite la construction d’un lien autoroutier entre la rive nord et sud du fleuve, un projet auquel souscrit la ville. Cependant, le MTQ précise certains impératifs comme la construction d’une travée à 4 voies et des accès directs aux autoroutes 30 et 40.

Finalement, la ville avoue travailler en collaboration avec la Chambre de commerce et d’industrie de Sorel-Tracy pour mobiliser les intervenants locaux pour la création d’un comité, sur lequel sont invités à siéger la Société des parcs, du CLD, de la SADC, de la Société des traversiers, du MTQ, les députés provincial et fédéral et des représentants de la rive nord.

Retour
MENU