MUSIQUE :

Partagez

Saint-Ours et Saint-Roch refusent net d’adopter les règlements relatifs aux zones potentielles de glissements de terrain

7 novembre 2019 | Par Sylvain Rochon

Saint_Ours_Affiche

Les conseils municipaux de Saint-Ours et de Saint-Roch-de-Richelieu continuent de faire bande à part dans le dossier des zones potentiellement exposées à des glissements de terrains.   Ils ont refusé net, lundi soir, d’adopter les règlements de concordance qu’ils sont contraints de voter pour se conformer au schéma d’aménagement de la MRC.  Le maire de Saint-Ours, Sylvain Dupuis,  n’en démord pas : Québec doit protéger les berges et  reconnaître clairement les droits acquis des propriétaires, pas les forcer à obtenir d’ennuyeux avis géotechniques.  Il réclame de  la MRC  qu’elle laisse Saint-Ours et Saint-Roch faire leur travail de représentation auprès des autorités gouvernementales.

Retour
MENU