MUSIQUE :

Partagez

Rio Tinto se porte acquéreur de terrains de la Colonie des Grèves

8 avril 2021 | Par Sylvain Rochon

BoiseColonieDesGreves

Rio Tinto Fer et Titane vient de se porter acquéreur de terrains de la Colonie des Grèves.   « Par cette acquisition, explique Simon Letendre, porte-parole de la compagnie, RTFT souhaite continuer à participer au développement du Parc régional des Grèves, en collaboration avec tous les autres partenaires, tout en ajoutant une option potentielle pour pérenniser ses opérations à Sorel-Tracy pour les décennies à venir. L’acquisition, poursuit monsieur Letendre, est l’une des mesures envisagées pour contribuer à la relance de la Colonie des Grèves et ainsi lui permettre de continuer à offrir aux enfants, sans égard à leur situation économique, un endroit de loisirs et de culture où ils peuvent se développer et s’épanouir. »

Réagissant à cette acquisition de terrains, la mairesse de Contrecoeur, Maud Allaire, a rappelé que « les lots de la Colonie des grèves comprennent plusieurs peuplements forestiers majeurs, dont une pinède centenaire mature, des espèces floristiques rares et des plantes diversifiées telles que plusieurs variétés de champignons. La Ville, indique-t-elle, a comme intention depuis plusieurs années d’ajouter les propriétés de la Colonie des grèves à ses zones de conservation. En 2009 plus de 68 hectares ont été préservés grâce à la Trame verte et bleue de la CMM, Nature-Action et la Ville de Contrecœur. En 2020 la Ville annonçait officiellement que son processus entamé en 2018 aboutissait à l’acquisition de 15 hectares dans cette zone encore grâce à ses partenaires (CMM et Nature-Action). »

« Nous voulons, affirme madame Allaire, maintenir cette orientation en conformité avec notre Plan d’action en développement durable, adopté en 2019, et notre prochain Plan de développement de communauté nourricière afin de préserver ce couvert forestier de grande valeur et faire en sorte que les générations futures bénéficient dans son intégralité de cet espace vert récréatif qui regorge d’une grande biodiversité. Ces lieux exceptionnels constituent un des symboles forts de l’histoire de la Ville de Contrecœur.  Il nous revient de les reconnaitre et de respecter les valeurs fondamentales qu’ils représentent, non seulement pour nos citoyens maintenant, mais aussi dans le futur. »

À lire également:

http://www.cjso.ca/colonie-greves-president-c-a-lance-appel-calme/

 

Retour
MENU