MUSIQUE :

Partagez

Le registre des armes à feu a du plomb dans l’aile

11 janvier 2019 | Par Sylvain Rochon

AssociationChasseursPêcheursSteAnneDeSorel

À quelques jours de la date butoir pour l’enregistrement des armes à feu, plusieurs amateurs de chasse n’ont toujours pas obéi à la législation.   Ici comme ailleurs, confie Gilles Marcotte, de l’Association des chasseurs et pêcheurs de Sainte-Anne-de-Sorel, nombreux sont ceux qui estiment ce registre superflu.  Deuxième reproche qu’ils lui adressent : celui de créer un faux sentiment de sécurité. Selon monsieur Marcotte, on devrait investir les sommes qu’on s’apprête à dépenser inutilement dans la constitution de ce registre  dans le domaine de la santé mentale.

Retour
MENU