MUSIQUE :

Partagez

Près de 300 d’enfants 0-5 ans participent à des ateliers musicaux, artistiques et pédagogiques

14 novembre 2017 | Par Katy Desrosiers

IMG_3757

Un projet artistique et pédagogique permet d’initier près de 300 enfants de la région en milieu de garde familial à la musique et aux arts plastiques.

Le projet a été mis en place par le Bureau coordonnateur La Petite Marine des Services de garde en milieu familial de la région, après que le ministère québécois de la famille eut lancé un appel de candidature pour soutenir la qualité des services de garde en milieu familial. Le ministère disposait d’une enveloppe de 2 M$, soit 25 000$ maximum par projet retenu.

L’équipe du Bureau coordonnateur a choisi de présenter un projet axé sur l’éveil aux arts, plus précisément la musique et les arts plastiques. Une étude locale réalisée en collaboration avec Avenir d’enfant, les CPE de la région et le Carrefour naissance-famille a permis de constater de certaines faiblesses qu’ont les enfants lorsqu’ils font leur entrée dans le monde scolaire. Selon Nathalie Nadeau, directrice générale CPE et Bureau coordonnateur La Petite Marine, les quatre observations sont qu’il y a des retards du développement du langage et des retards au niveau de la motricité globale et fine mais aussi l’essoufflement des parents et la faible participation des parents à des activités non sportives.

Après avoir pris connaissances de l’étude, les instigatrices ont élaboré des objectifs pour le projet.

Le projet se décline en trois volets, et est présenté dans une quarantaine milieux, soit chez environ la moitié des responsables de service de garde. Avant la première visite, les responsables ont reçu une vidéo de l’animateur des deux premiers ateliers, « Monsieur André », dans laquelle il interprétait la chanson « J’ai perdu le do de ma clarinette ». Par la suite, pendant la première visite, on aborde le conte de « La famille Clarinette a perdu son do », qui a été créé par Julie Caplette, conseillère pédagogique et coordonnatrice du projet, et l’animateur André Champagne. Le conte a été conçu autour des notes de musique. Comme chaque note a une couleur associée, qui demeure la même partout sur la planète, les auteurs du conte ont décidé de créer un personnage avec chaque note, qui possède sa couleur et une personnalité distincte.

À la deuxième visite, les enfants ont l’occasion d’expérimenter la musique avec les différents instruments qui sont mis à leur disposition. Finalement, le troisième atelier sera axé sur les arts plastiques, avec Julie Caplette, qui accompagnera les enfants dans la création d’une toile qui portera sur leur personnage ou note préférée du conte. Un vernissage se tiendra le 18 mars prochain à la Maison de la musique afin d’exposer toutes les œuvres.
La Maison de la musique a collaboré au projet en aidant avec la sélection des instruments appropriés et de l’animateur de l’atelier.

Les ateliers ont débuté le 12 septembre dernier et se termineront d’ici le mois de mars. Par la suite, les instruments demeureront à la disposition des responsables de garde, au Bureau coordonnateur, et elles pourront en faire l’emprunt pour poursuivre l’exploration des instruments avec les enfants.

Jusqu’à présent, les instigatrices ont reçu que des bons commentaires de la part des responsables. Nathalie Gauthier, responsable de garde en milieu familial, explique que les enfants dont elle s’occupe ont déjà bien hâte de participer au deuxième volet, et continuent de chanter la chanson de « Monsieur André ».

Elle mentionne que les enfants chantent même la chanson à la maison.

L’animateur des ateliers, André Champagne, explique la réaction des enfants qui sont initiés à la musique.

Plusieurs personnes ont participé au projet au Bureau coordonnateur, dont Julie Caplette, conseillère pédagogique, Nathalie Nadeau, directrice générale CPE et Bureau coordonnateur La Petite Marine, Nathalie Poirier, directrice adjointe Bureau coordonnateur La Petite Marine et Geneviève Paul, conseillère pédagogique. Elles ont aussi collaboré avec différents partenaires, dont Frédérique Lemaire, ergothérapeute avec le programme Québec en forme.

 

Retour
MENU