MUSIQUE :

Partagez

Le concours littéraire Octobre le mois des mots décerne ses prix

6 février 2020 | Par Sylvain Rochon

MoisDesMots

C’est une Québécoise d’origine vietnamienne qui mérite le premier prix du concours littéraire Octobre le mois des mots, un chèque de 500 $.  Caroline Vu l’a cueilli, hier, dans le cadre d’une brève cérémonie à la Maison des gouverneurs de Sorel-Tracy.    Le concours consistait, cette année,  en l’écriture d’une lettre portant sur le thème de la migration. Près de 50 textes ont été reçus, majoritairement du Québec mais également de France et de Madagascar.   Caroline Vu est née à Dalat, en pleine guerre du Vietnam. Elle a quitté son pays natal à l’âge de 11 ans pour les États-Unis d’abord, et ensuite pour le Canada. À Montréal, elle a obtenu un diplôme en philosophie politique de l’Université McGill. Elle a complété des études en psychologie à l’Université Concordia et en médecine à l’Université de Montréal. Après des séjours prolongés en Amérique latine et en Europe, elle est revenue à Montréal où elle vit avec ses deux filles. Elle travaille actuellement comme médecin de famille dans un CLSC.   Elle nous parle du texte de genre épistolaire que le thème lui a inspiré.

Les deuxième et troisième prix du concours sont respectivement allés à Vivianne Marcotte de Montréal et Nancy Allard de Sainte-Anne-de-Sorel.   Résidente de Sorel-Tracy jusqu’à récemment, c’est sa migration vers Sainte-Anne qui l’a inspirée.

Coordonnateur du concours littéraire, David Dorais confie que ce fut pas, pour le jury, tâche facile.

Retour
MENU