MUSIQUE :

Partagez

Michel Péloquin n’a pas de compliments à faire au gouvernement du Québec pour son décret sur les zones inondables

19 juillet 2019 | Par Sylvain Rochon

MIchelPeloquinMairie

Le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin, n’a pas de compliments à faire au gouvernement du Québec pour son décret sur les zones inondables.    Sur le territoire de Sainte-Anne-de-Sorel seulement, ce sont  plusieurs centaines de personnes qui en  feront les frais si la cartographie n’est pas corrigée.   Au nombre des anomalies qui ont fait sursauter le maire Péloquin, des dizaines de résidences de la rue de la Rive jamais frappées d’inondation qui ont été, pour une raison inconnue, intégrées à la zone d’intervention spéciale à l’intérieur de laquelle toute construction ou reconstruction sernt interdites.

La municipalité va continuer d’intervenir énergiquement auprès des autorités concernées pour que les corrections nécessaires soient apportées à la carte dont de nouvelles mises à jour doivent être publiées en septembre prochain.   Un bulletin comportant un questionnaire sur les situations observées lors des inondations de 2017 et 2019 sur les propriétés situées entre le 1685 et le 3755 chemin du Chenal-du-Moine et sur celles des îles d’Embarras et aux Fantômes sera distribué de porte à porte.  Les propriétaires devront retourner le bulletin complété à la municipalité au plus tard le jeudi 25 juillet à midi.

Retour
MENU