MUSIQUE :

Partagez

Les professionnels de l’éducation pas reconnus à leur juste valeur croit leur représentante syndicale Chantal Robitaille

19 novembre 2019 | Par Sylvain Rochon

Classe

À l’aube de la Semaine nationale des professionnels de l’Éducation, le Syndicat des Commissions Scolaires Richelieu et Yamaska  estime que le gouvernement Legault doit reconnaître à leur juste valeur les  8500 orthophonistes,  psychoéducateurs, psychologues, orthopédagogues,  animateurs de vie spirituel et d’engagement communautaire,  conseillers pédagogiques, agents en réadaptation, architectes, ingénieurs, bibliothécaires,  qui contribuent tous  à changer le monde un élève à la fois.  Leurs conditions de travail et leur nombre insuffisant  sont des obstacles à une prestation optimale de services affirme la présidente du syndicat, Chantal Robitaille.

 

Retour
MENU