MUSIQUE :

Après Denis Marion, Michel Péloquin souhaite que la MRC se consacre sans ambages au développement régional

26 juin 2020 | Par Sylvain Rochon

MIchelPeloquinMairie

Après le maire de Massueville, Denis Marion, c’est au tour de celui de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin, de souhaiter que la MRC se consacre sans ambages au développement régional en y investissant une bonne partie des sommes que lui procurent le parc éolien et le Fonds régions ruralité .  Les défis sont connus et les plans pour les relever existent, insiste Michel Péloquin, qui n’est pas du tout tendre à l’endroit de la ville-centre.

Retour
MENU