MUSIQUE :

Partagez

Jean-Bernard Émond affirme travailler à une forme de décentralisation qui ramènera plus de pouvoirs décisionnels à l’Hôtel-Dieu

16 mai 2019 | Par Sylvain Rochon

Hôtel-Dieu_de_Sorel

Le député de Richelieu à l’Assemblée nationale, Jean-Bernard Émond, a tôt fait de réagir à la virulente sortie du maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, contre la direction générale du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est qu’il accuse, en substance, de tout mettre en oeuvre pour nuire à l’Hôtel-Dieu de Sorel.   Dans un courriel adressé par son bureau à CJSO, monsieur Émond déclare que « la centralisation effectuée dans le domaine de la santé par le gouvernement précédent a eu des impacts négatifs qui se font malheureusement encore sentir aujourd’hui dans notre région. Notre volonté est d’effectuer une forme de décentralisation en ramenant plus de pouvoirs décisionnels localement. Je travaille en ce sens depuis mon arrivée en poste. Comme député de Richelieu, je n’accepterai jamais que notre population ne soit pas en mesure de recevoir les services auxquels elle est en droit de s’attendre, ici, dans nos établissements de santé de la région. Ma relation avec les élus municipaux est très bonne et nous travaillons en étroite collaboration. Nous voulons tous le mieux pour nos citoyens. De mon côté, comme député du gouvernement, je m’assure de faire le lien avec ma collègue, Madame Danielle McCann, Ministre de la Santé et des Services sociaux » conclu monsieur Émond.

Retour
MENU