MUSIQUE :

Partagez

Le dossier de la fiscalité agricole n’est pas une préoccupation qu’à Sainte-Victoire-de-Sorel

17 janvier 2019 | Par Sylvain Rochon

terresagricoles

Le dossier de la fiscalité foncière agricole n’est pas une préoccupation qu’à Sainte-Victoire-de-Sorel où l’on assiste  à une importante mobilisation des propriétaires terriens.  En Montérégie, plus de 400 entreprises agricoles ont interpellé, par lettre, leur député et le nouveau ministre de l’Agriculture. Particulièrement  touchées par l’augmentation de la valeur foncière des terres, ces entreprises voient leur rentabilité à court terme menacée par le maintien de l’actuel programme de crédit de taxes foncières et l’actuel mode d’évaluation des terres.   Pour la Fédération de l’UPA de la Montérégie, c’est, nous révèle son président, Christian St-Jacques, le dossier de l’heure.

Crédit photo: Caroline Bouchard

Retour
MENU